CRÈATEURS PENSANTS (groupe de réflexion)

Charte de principes

Nous sommes un créateur de pensée libre, privée et indépendante, qui fournit des idées pour que l'activité humaine soit orientée vers le progrès de l'humanité, de sorte que chaque génération vive mieux que la précédente.

Comme de nombreux auteurs l'ont soutenu, les idéologies sont basées sur des mensonges et sont utilisées pour tromper les masses à des fins politiques. Pour cette raison, les idéologies politiques et socio-économiques classiques conduisent à la concentration du pouvoir et à la décadence. Nous nous déclarons post-idéologies.

Les générations actuelles de jeunes vivent moins bien que leurs parents, c’est-à-dire que nous vivons dans des sociétés décadentes. Comment est-il possible que chaque jour soit pire avec l’augmentation incessante de la productivité fournie par le secteur des entreprises? La seule réponse est que le secteur public est source de pauvreté.
Nous sommes conscients de l’échec de la démocratie, du secteur public et des organisations internationales, en raison de sa nature intergouvernementale. Les structures publiques sont illégitimes, incompétentes, corrompues, dangereuses et décadentes. Les démocraties et les organisations internationales sont devenues la plus grande menace pour l'humanité et pour la planète Terre. Nous nous déclarons post-démocratie.

Nous sommes conscients que la plupart des gens ne connaissent pas les problèmes structurels parce que leurs propres dogmes les gênent et que l’établissement les cache, ce qui confond les conséquences de ces problèmes avec les problèmes. De cette manière, les ressources publiques et privées sont utilisées pour alléger les souffrances causées par cette société corrompue, au lieu de les utiliser pour modifier radicalement le système. Nous nous déclarons proactifs et non réactifs.

Le monde a besoin de révolutionnaires, car il est prouvé que les idées, les lois et les intérêts dominants sont décadents. Le monde a besoin de révolutionnaires, car il est prouvé que les structures publiques et les organisations intergouvernementales ont pour priorité de défendre les sociétés et les relations internationales, qui encouragent une minorité à abuser de la majorité (abusocratie).

Le monde a besoin de révolutionnaires, car nous disons que la solution consiste à substituer le secteur public au secteur social, du centralisme à la décentralisation, du conservatisme à l'innovation, de la réactivité à la proactivité, d'un système parasitaire à la méritocratie; bref, des sociétés décadentes aux sociétés progressistes.

Nous sommes des révolutionnaires parce que nous ne défendons pas l’abusocratie sous aucune de ses formes, pas même la démocratie. Nous sommes des révolutionnaires parce que nous ne croyons pas aux idéologies. Nous sommes des révolutionnaires parce que nous proposons des idées qui peuvent être utiles pour faire avancer les idéologies politiques et socio-économiques. Nos idées peuvent donner lieu à un nouveau libéralisme et à un nouveau socialisme, voire à une nouvelle ligne convergente des deux idéologies. Nos idées peuvent faire disparaître des idéologies, en les remplaçant par des idées progressistes qui tiennent compte de la nouvelle et grande réalité qu'est le secteur social.

Nous sommes des révolutionnaires parce que nous proposons un meilleur système d’organisation sociale. Nous sommes des révolutionnaires parce que nous proposons un moyen d'organiser l'activité humaine mieux qu'aucun autre connu.

Le système actuel est dans la phase finale de sa disparition et de son remplacement. Dans cette décadence accélérée, chaque jour est plus dangereux et plus nous tardons à le remplacer, les puissances actuelles feront plus de dégâts pour résister à sa disparition. Par conséquent, il est nécessaire de contrôler autant que possible la corruption et de soutenir les structures émergentes du secteur social.